Découvrez notre ABC des alliés.

Bravo et merci à tous les hommes qui manifestent leur soutien lors de la journée du 8 mars.

Bravo et merci à toutes les femmes qui se mobilisent pour relayer la grande cause de l’égalité auprès de leurs amis sans « e »,leurs maris, leurs neveux, leurs fils, leurs collègues à moustache, et qui tentent même de convaincre René, le boulanger grincheux du bas de la rue.

Ce guide est pour vous.

Pour allez au-delà du soutien, et passer à l’action solidaire et quotidienne, 365 jours par an.

Mais comme on sait que c’est pas facile, on y va doucement, une lettre à la fois…

Voici notre ABC des alliés, un guide pratique d’actions concrètes et faciles pour aider les hommes qui veulent aider les femmes.

La première lettre,comme il se doit, représente le début de toute démarche face a un problème : reconnaître son existence.

Et comme nous avons beaucoup entendu de la part d’hommes alliés «je ne me rendais pas compte », « je n’en étais pas conscient », nous pensons qu’entendre la parole des femmes qui sont proches, avec qui on partage des liens de confiance, et dont le sort nous touche tout particulièrement, est une première bonne étape.

Certains peuvent appréhender cette discussion, mais croyez-nous, elle est libératrice. Elle renforce les liens entre vous et celles qui vous entourent et, surtout, elle ne vous demande à ce stade rien d’autre que vos oreilles. Nous ne vous demandons pas à la fin de cet échange de trouver en quelques heures les solutions à un problème millénaire, ni même de trouver les mots justes pour réagir.

QUE SE PASSE T’IL ?

Les femmes, même proches de vous, ont intégré qu’il ne fallait pas parler de ces sujets, de peur de créer un malaise, mais aussi ne pas être crue, accusée “d’exagérer”, ou pire, de se voir forcée de se justifier (mais t’avais bu toi aussi ? qu’est-ce qu’il s’est passé pour qu’il pense qu’il pouvait..?). Et, n’étant pas sûres de votre réaction, elles redoutent parfois de découvrir qu’un de leur ami proche ne serait pas de leur côté en cas de sexisme.

Ecoutez. Ce sera déjà super.